• Thierry

En quoi consiste le travail d'un parlementaire ? Toutes les réponses dans mon rapport d'activité !

« La vie est faite de surprises » a dit Jean-Claude Marcourt en prenant ses nouvelles fonctions au perchoir du Parlement de Wallonie, en 2019. Cet adage présidentiel pourrait également s’appliquer à mon parcours politique.



Passer des terrains de sport et des salles de classes à la l’Assemblée wallonne n’était, en effet, pas écrit dans les astres. Si j’ai décidé de me présenter aux élections régionales de mai 2019, c’est, avant tout, pour porter des projets. Homme de terrain, ayant toute ma vie exercé ou enseigné le métier de maçon, j’avais, en effet, à cœur de construire sur des bases solides.


C’est ce à quoi je me suis attelé au cours de cette première année en tant que Parlementaire. Alors que j’avais tout à découvrir, du protocole aux subtilités juridiques du travail législatif, j’ai toujours voulu conserver ce lien fort avec les réalités de terrain.


A l’heure d’un premier bilan intermédiaire, ce pragmatisme se retrouve dans le contenu de mon travail parlementaire, que vous pouvez télécharger ici.


WITSEL RAPPORT 2019-2020
.pdf
Download PDF • 4.19MB

On y retrouve des visites de terrain et des interventions dans l’hémicycle. Cette volonté de donner la priorité à des actions concrètes a guidé cette découverte des institutions.


Tradition familiale oblige, c’est évidemment les sujets liés au sport qui ont mobilisé mon attention. Plus largement, j’ai été particulièrement attentif à lutter contre les nombreuses inégalités qui traversent encore notre société. Qu’il s’agisse de la place des femmes, de l’accès des personnes à mobilité réduite ou des discriminations liées aux origines, tous ces dossiers font – et continueront – à faire l’objet d’une attention accrue de ma part.



En outre, je reste particulièrement attentif aux questions liées à l’enseignement et, plus particulièrement, à l’enseignement spécialisé où j’ai enseigné pendant 15 ans. Avec, là encore, l’ambition de permettre à tou.te.s de suivre une formation de qualité dans la filière de son choix.


Enfin, en cette année particulière, j’ai aussi veillé à contrôler l’action des gouvernements dans la gestion du COVID-19 et de ses conséquences sur le terrain. Car si la santé a très justement été placée en haut de la liste des priorités, toutes les thématiques sur lesquelles je travaille occupent aussi une place de choix pour le bien-être et l’épanouissement de chacun.



Voici donc les lignes directrices d’un travail parlementaire dont vous pourrez trouver un aperçu plus détaillé au fil de ces pages. Il y a deux ans seulement, la simple idée que je m’engage dans cette voie aurait été incertaine. Mais la vie est effectivement faite de surprises. Et, aujourd’hui, je mets tout en œuvre pour me montrer digne de la confiance accordée.


Bonne lecture !

18 vues0 commentaire